Chercheurs réguliers

Pages

Chercheuse intéressée aux nouvelles pratiques cliniques en réadaptation, à la prestation des soins, de même qu’aux troubles locomoteurs des personnes ayant des déficiences neurologiques ou musculosquelettiques et à leur intégration sociale.

François Routhier

Chercheur intéressé à l’aménagement urbain et la conception universelle, aux aides techniques, aux habiletés requises en fauteuil roulant, de même qu’à la participation sociale des personnes utilisant des aides techniques.

Jean-Sébastien Roy

Chercheur intéressé aux atteintes musculosquelettiques, aux déficits sensorimoteurs et aux effets des interventions en réadaptation dans la rééducation de ces déficits.

Martin Simoneau

Chercheur intéressé à mieux comprendre les mécanismes sensorimoteurs impliqués dans le contrôle et l’apprentissage du mouvement chez des gens en santé ou vivant avec une limitation fonctionnelle.

Daphney St-Germain

Infirmière et professeure dont les intérêts de recherche portent principalement sur l’optimisation des soins infirmiers de réadaptation, la sécurité des patients, la qualité des soins ainsi que la gestion des risques en lien à l’approche humaniste de Caring des infirmières.

Marie-Catherine St-Pierre

Orthophoniste intéressée au développement/consolidation du langage oral et écrit et ses troubles chez les enfants d’âge scolaire/adolescents dans le but de contribuer à une meilleure compréhension des difficultés vécues, de même qu’au développement d’’évaluations et d’interventions basées sur les faits scientifiques.

Audette Sylvestre

Orthophoniste intéressée par la compréhension de l'influence de l'environnement personnel, familial et social sur le développement langagier des jeunes enfants

Sylvie Tétreault

Professeure et chercheure motivée par le développement de solutions novatrices pour améliorer la qualité de vie et la participation sociale des enfants, adolescents et familles.

Manon Truchon

Professeure titulaire et chercheuse intéressée à comprendre comment les conditions et l’environnement de travail peuvent être bénéfiques ou nuisibles à la santé physique et mentale des individus, particulièrement à la suite d’un trouble musculosquelettique. Elle s’intéresse plus largement à l’impact des risques psychosociaux (occupationnels et individuels) sur la santé. 

Chercheuse intéressée à l’analyse tridimensionnelle (3D) du mouvement et à la biomécanique du corps humain en lien avec le système musculo-squelettique. Spécialisée en analyse de la marche, de la posture et de mouvements fonctionnels chez des personnes ayant des limitations fonctionnelles.

Pages

CIUSSS-CN Université Laval Alliance santé Québec